next up previous contents
Next: 1.3 Les sorties Up: 1 L'interface graphique Previous: 1.1 Plateformes supportées   Contents

Subsections

1.2 Les paramètres d'entrée

Une simulation est définie par:

  1. Un état initial: valeurs initiales de la température, de la concentration en CO2, du niveau de la mer et du niveau des calottes;
  2. Une échéance: durée de la simulation;
  3. Un nom de simulation et sa couleur;
  4. Des paramètres déterminant le comportement du modèle lors de la simulation.

1.2.1 État initial

Dans l'interface, l'état initial se choisit dans la page suivant la page d'accueil (figures 1,2). Les états initiaux possibles sont les suivants:

  1. "Le monde d'aujourd'hui": La température est de 15.3°C, la concentration en $CO_{2}$ de 405 ppm, les émissions de $CO_{2}$ de 8 Gt/an, l'anomalie du niveau de la mer de 0 m.
  2. "Le monde pré-industriel": Les variables climatiques sont celles de l'époque pré-industrielle: la température est de 14.4°C, la concentration en $CO_{2}$ de 280 ppm, le niveau de la mer de -0.2 m, les émissions de $CO_{2}$ sont nulles.
  3. "L'état final de la précédente simulation": Ceci permet de continuer la précédente simulation.
  4. "autre: état pré-enregistré": Si un état final d'une simulation a déjà été enregistré, il est possible de démarrer une simulation avec comme conditions initiales cet état final enregistré. Ceci permet de continuer une simulation antérieure.

1.2.2 Échéance

Dans l'interface, l'échéance se choisit dans la même page que l'état initial (figures 1,2). Elle peut être comprise entre 100ans et 10 millions d'années. L'échéance dépend des processus que l'on cherche à étudier. Par exemple, pour étudier le réchauffement climatique actuel, des échelles de temps de l'ordre de 100 à 500 ans sont conseillées. Pour étudier les variations glaciaires-interglaciaires du climat dans lesquelles les calottes de glace sont en jeu, des échelles de plusieurs dizaines à centaines de milliers d'années sont conseillées. Pour étudier l'altération continentale, des échelles de plusieurs millions d'années sont conseillées.

Figure 1: Copie d'écran de la page d'accueil sous Windows.
\includegraphics[width=0.8\textwidth]{figs/Capture_home}

Figure 2: Copie d'écran de la page de choix de l'état initial et de l'échéance sous Windows.
\includegraphics[width=0.8\textwidth]{figs/Capture_choixinit}

1.2.3 Couleur et nom

Dans l'interface, la couleur et le nom se choisissent lors de la deuxième page (figure 3). Ils sont de plus modifiables une fois la simulation lancée grâce à l'icône "courbe" (figure 5).

Figure 3: Copie d'écran de la page de choix du nom et de la couleur sous Windows.
\includegraphics[width=0.8\textwidth]{figs/Capture_choixcouleur}

1.2.4 Paramètres d'entrée

On peut faire varier 3 types de paramètres:

  1. paramètres astronomiques (exemple d'application en section 3.2.3):
  2. concentration ou émission de $CO_{2}$: On a le choix entre 2 types de simulations:
  3. rétroactions climatiques: Quatre types de rétroactions climatiques sont prises en compte et peuvent être réglées ou débranchées par l'utilisateur (exemple d'application en section 3.2.2):
Pour chaque paramètre, on peut afficher un petit texte explicatif et/ou un schéma (exemple: figure 4).

Une fois la simulation lancée, on peut afficher les valeurs des différents paramètres avec l'icône ½il ou les modifier avec l'icône clé (figure 6).

Figure 4: Copie d'écran de la page du choix des paramètres liés au cycle du carbone, sous Windows.
\includegraphics[width=0.8\textwidth]{figs/Capture_choixcarbone}


next up previous contents
Next: 1.3 Les sorties Up: 1 L'interface graphique Previous: 1.1 Plateformes supportées   Contents
Camille RISI 2019-12-25